Wi-Fi 802.11ac

802.11ac : Le protocole Wi-Fi à haut débitwireless_ac_future_of_wifi

La solution la plus simple au problème de saturation d’un canal de fréquence d’émission
est de passer sur une autre fréquence. Le Wi-Fi 802.11ac repose entièrement sur le spectre de diffusion des 5 GHz où il y a moins de trafic et d’interférences de la part des technologies concurrentes. En outre, il y a beaucoup plus de place disponible sur cette bande, permettant jusqu’à 19 canaux Wi-Fi de ne pas se chevaucher comparativement à seulement 3 avec la norme 802.11n. De plus, ces canaux sont plus larges pour transporter beaucoup plus de données, de 80MHz à 160MHz disponibles sur le 802.11ac, par rapport à 20/40MHz avec la norme 802.11n.

 Les technologies avancées du 802.11ac

Le beamforming : cette technologie permet d’ajuster en permanence la puissance du signal Wi-Fi individuellement vers chacun des périphériques connectés afin
d’établir une connexion fiable et continue. Le signal est plus concentré et peut parcourir de plus longues distances sans perte de  puissance. bemaformingPour faire simple les communications sans fil fonctionnent de la manière suivante : l’émetteur transmet à pleine puissance un signal en cercle autour de lui, captant les récepteurs dans toute la zone et laissant d’autres zones « mortes » qui font elles-mêmes des interférences inutiles. Les ondes diffusent en forme de cercle.   Avec le Beamforming, le signal est toujours diffusé en cercle mais dès détection du récepteur le signal sera dirigé vers lui.

 

 Band Steering : pour palier à la multiplication des utilisateurs Wi-Fi et à l’encombrement de la bande de fréquence de 2.4Ghz, de plus en plus d’entreprises s’équipent en Wi-Fi bi-bande. Le band steering est une technologie qui détecte si le client sans fil est compatible ou non avec le bi-bande et, s’il l’est, pousse le client à se connecter au réseau 5 GHz moins encombré. Pour ce faire, les tentatives de connexion au réseau 2,4 GHz sont activement bloquées. Étant donné que les normes 802.11n et 802.11ac, en date, supportent toutes deux le réseau 5 GHz, le band steering permet de s’assurer que ces normes fonctionnent au maximum de leur performance sans être encombrées par les anciens clients 802.11b/g.band-steering

 

Les technologie MIMO : La technologie MIMO (Multiple-Input and Multiple-Output) consiste envoyer les flux de données depuis plusieurs antennes pour augmenter d’autant le débit de connexion. Idéalement la présence de deux antennes en émissions et en réception va doubler les débits. Un équipement Wi-Fi avec 4 antennes peut ainsi faire passer jusqu’à 600 Mbit/s simultanément, soit quatre fois son débit maximal de 150 Mbit/s sur une antenne. Pour que la connexion soit optimale, le périphérique qui reçoit la transmission doit, lui aussi, être équipé de plusieurs antennes. On parle ici de SU-MIMO (Single-User MIMO). Cependant si plusieurs périphériques sont connectés sur le réseau,
ils doivent se partager le débit car l’émetteur enverra les données les unes et après les mimo.jpgautre et chaque récepteur devra attendre son tour. Avec la technologie MU-MIMO, l’émetteur est capable d’envoyer les données à plusieurs récepteurs (jusqu’à 4) en même temps tout en utilisant la bande maximale de chaque appareil.

 

Les avantages du 802.11ac

  • Utilisation exclusive du 5GHz : Bande de fréquence moins utilisée et moins perturbée. Moins d’interférences pour un flux de données plus rapide.
  • Bande passante élargie : 80MHz vs 20/40MHz en 802.11n ; les données circulent plus rapidement sur une bande plus large (160MHz en v2).
  • Autonomie : En transférant le même volume de données bien plus vite, le 802.11ac permet de préserver les batteries des équipements qui se mettent en veille bien plus rapidement.
  • Rétrocompatibilité avec les anciennes normes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :