Prêt pour le 802.11ax ?

D’abord G, puis N et actuellement AC, les standards Wi-Fi se sont succédé pour apporter toujours plus de performance aux consommateurs de Wi-Fi toujours plus nombreux et plus exigeants en termes de débit. Alors qu’attendre de ce nouveau standard en cours de ratification et dont on devrait voir les premières concrétisations en début 2018 ?

Si le 802.11ac a apporté de fortes améliorations aux anciens standards en termes de débit notamment avec des canaux plus larges (160Mhz), il n’en reste pas moins que dès que le wifiaxnombre d’utilisateurs Wi-Fi augmente de façon significative, les débits théoriques diminuent. A la maison aujourd’hui tout va bien, dans l’enceinte d’un stade cela devient plus compliqué. C’est précisément à cet problématique que va répondre le 802.11ax avec la promesse de quadrupler le débit par utilisateur dans des zones Wi-Fi denses. Comment ?

Technologie inspirée de la 4G

Pour le développement du 802.11ac, on s’est inspiré des technologies utilisées pour la connexion mobile 4G/LTE avec notamment la technique du multiplexage OFDMA (Orthogonal Frequency-Division Multiple Access). L’avantage c’est de moduler les débits en fonction du besoin de l’utilisateur. Si on regarde un film en 4K sur Netflix, on n’a pas le même besoin que si on surfe simplement sur le Net. Avec OFDM, chaque utilisateur avait le même débit même s’il n’avait pas besoin d’autant de début pour son usage du Wi-Fi. Avec OFDMA, chacun profite de la bande passante dont il a réellement besoin, libérant ainsi le débit non réellement utilisé pour les plus gourmands.

MU-MIMO

La technologie est aussi de la partie. Vous allez me dire rien de nouveau. Le MU-MIMO est déjà utilisé en 802.11ac. Seulement avec le 802.11ax, le nombre d’antennes va aller jusqu’au 8×8 vs du 4×4 aujourd’hui. C’est plus de possibilité pour l’utilisateur de se connecter à l’antenne la plus performante.

multiple user mimo

Uplink Resource Scheduler

Cette technologie issue également de la 4G a pour principe d’apporter de l’intelligence dans la gestion des données envoyées par plusieurs utilisateurs. Comme un agent de la circulation, cette technologie va organiser et prioriser les différentes données qui arrivent pour éviter  les embouteillages. On peut la comparer à la QoS sur le réseau LAN.

Target Wakeup Time

Enfin, autre nouveauté technologique, Target Wakeup Time qui, en deux mots, va permette la mise en veille de l’AP Wi-Fi des équipements quand il n’est pas sollicité. Plus d’envoi signal Wi-Fi régulier pour vérifier qu’on a besoin de plus.

WiFi-Evolution-WiFi-Max
Image Credit: Broadcom

Ainsi, le 802.11ax va  améliorer les débits et les performances des réseaux Wi-Fi, de plus en plus saturés par la multiplication des équipements à connecter aussi bien à la maison qu’en avec notamment avec le développement de l’IoT. c’est une vraie réponse au problème de connexion dans les environnements denses en quadruplant le débit moyen par utilisateur. Enfin, les alimentations électriques des équipements seront moins sollicitées  – données transférées plus rapide = moins d’utilisation des équipements, d’où une meilleure gestion de l’énergie et des durées de vie des équipements allongées.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :